• Le 17 octobre 2019
    Campus Tertre
  • Concert 17 octobre : 20h
    Ateliers 21 octobre : 13h30 / 15h / 16h30

Créé en 2017 à l’occasion des 20 ans de la marche des fiertés de Nantes, le festival Pride’N’Art a pour ambition de proposer aux nantais.es un temps fort annuel autour de propositions artistiques Queer et LGBTI+. Le festival a été créé par des militant.e.s de NOSIG - Centre LGBTQI+ de Nantes avec le soutien de ses associations membres. Il vient compléter l’offre culturelle de l’association, qui organise depuis 2003 le festival de cinéma LGBTQI+ Cinépride en partenariat avec le Katorza, avec une programmation axée sur l’art vivant et les arts plastiques : expositions, performances, concerts, ateliers… Les objectifs du festival sont de lutter contre les discriminations et les stéréotypes via la culture, de faire se rencontrer des publics parfois éloignés (LGBTQI+, jeunesse, grand public), mais également de mettre le projecteur sur des artistes issus de la scène Queer, souvent méconnus malgré la qualité de leurs propositions.

L'édition 2019 en résumé

La troisième édition du festival se déroulera du 14 octobre au 27 octobre 2019, en partenariat avec l'ALUN - Association LGBTQI+ de l'Université de Nantes - et le Pôle étudiant.

La programmation est centrée sur la venue en France de l’artiste brésilienne Linn Da Quebrada. Actrice, chanteuse et compositrice de funk et de pop à la présence scénique extraordinaire, elle affronte le machisme en affirmant haut et fort son identité queer, trans, noire et périphérique. Son parcours et sa personnalité exceptionnelle ont fait l'objet du film documentaire Bixa Travesty, récompensé d'un Teddy Awards à Berlin en 2018. 

Le duo électro Eustache McQueer sera également présent avec des compositions électro sexy, sauvage, fluo et trash qui mettrons un max de paillettes dans vos vies. Domina Pizzo, la princesse DJ'ette du grand NIMP' et des danses lascives, clôturera la soirée avec un sel électro LGBT girl power gonflé à bloc.

Vous pourrez aussi découvrir l'expo photo de Madeleine Roy, qui a réalisé une série de portrait des artistes drag peuplant les nuits nantaises, ainsi qu'une conférence sur le vêtement et le genre animée par Marylin Monoï, des ateliers de self defense animés par Becky Stanhal 

On termine le festival dans le glamour le plus total avec un weekend "Summer Camp" en mode queermesse et barbequeer qui vous donnera une dernière dose de vitamine D avant l'hiver. Au programme : scène ouverte Drag et Club Kid, lectures de contes et de textes, flashs tattoos, et de nombreux.se.s autres animations dégenrées.


La programmation à l'Université de Nantes


 / 1


 

STELLIUM [14.10 - 25.10]

Expo photo // Madeleine Roy // Pôle Etudiant

La photographe Madeleine Roy a réalisé ces derniers mois une série de portraits des artistes drag évoluant sur la scène Nantaise. Sous son objectif, elle met en lumière cette fascinante galerie de personnages aux expressions de genre multiples et aux inspirations variées. Ainsi rassemblé.e.s iels forment un rassemblement d'astres qui éclairent chacun.e les nuits nantaises de leurs petites lueurs individuelles.
 

CONCERT D'OUVERTURE DU FESTIVAL [17.10]

Concert // Eustache McQueer, Linn da Quebrada, Domina Pizzo // Pôle Étudiant

Eustache McQueer marie à merveille le sexy et le trash, le sauvage et le fluo. Identité, liberté, amour, sensualité et révolte sont de mise. Après la sortie en 2017 de leur EP Schatzi Stasi sur JFXLab, inspiré des années berlinoises du chanteur et performeur Joël Defrance, le duo prépare un premier album avec le label lyonnais Jarring EffectsLake Pearl, dont la sortie est prévue pour Octobre 2019. Entre la production électronique et punchy de Laurent Dratler et la voix haut perchée et lyrique de Joël Defrance, vous n'aurez n'aurez pas le temps de vous ennuyer. Leur show est une promesse de danse qui prône le lâcher-prise et l’ouverture d’esprit.

Linn da Quebrada a brillé en 2017 avec son premier album “Pajuba” produit avec le soutien d’une campagne de financement participatif. Depuis lors, elle a joué dans tout le Brésil avec son album et effectué cinq tournées internationales, autour de la sortie du film Bixa Travesty. Son show a été monté avec la complicité de son crew d'artistes #GigDaQuebrada, actuellement composé de DH Pininga, de la productrice BadSista, de sa chanteuse blackqueen Jup do Bairro et du percussionniste Dominique Vieira. En juin 2019, Linn a publié le single “fake dói”” en collaboration avec Lao de N.A.A.F.I. et avec Jup. Sa présence scénique incroyable ne vous laissera aucun répit.

Domina Pizzo est la princesse incontesté du Grand NIMP' et des danses lascives. Elle fait son retour dans le entrailles de la Nantes alternative et sexy, pour un Heavy flirt ! Des sons issus de la scène LGBT électro, Girl Power et Trap, son set est largué en direct de son Balloon Galore gonflé à bloc. Mouvements et Amours perpétuels.

SELF DEFENSE QUEER [21.10]

Ateliers // Becky Stanhal // Université de Nantes

Vous souhaitez acquérir quelques méthodes et réflexes pour faire face à une agression ? Becky Stanhal ne fait pas que du lypsinc, elle est aussi ceinture noire de Karaté. Elle vous propose donc un atelier en trois temps pour apprendre à réagir au mieux dans différents types d’agressions qui peuvent tou.te.s nous arriver lorsqu'on est une femme où que l'on a une expression de genre qui sort des normes. 
 

GENRE ET VÊTEMENTS [22.10]

Conférence // Marylin Monoï // Université de Nantes

La flamboyante Marylin Monoï, Daronne désormais familière des noctambules Nantais.es vous propose une conférence et une discussion sur le genre et le vêtement. Sous ses couches d'autobronzants, Marylin dispose d'un solide background de fashionista. Elles nous invite à s'interroger avec elle sur l'évolution de l'industrie de la mode par rapport aux codes genrés et l'affirmation des multiples identités et expressions de genre qui font la diversité des communautés LGBTQI+.