• Le 09 novembre 2017

Les défis sociétaux, culturels et politiques que doit relever l’Europe en crise face aux processus de mondialisation sont immenses ! Au cœur de l’actualité, le débat européen est actif et vivant à Nantes. Notamment grâce à Alliance Europa, le programme initié par la Région des Pays de la Loire, porté par l’Université de Nantes. Le consortium est ainsi devenu un acteur incontournable qui rassemble et fédère ces questions autour de l’Europe à l'échelle régionale. Jeudi 9 novembre 2017, la ministre des affaires européennes Nathalie Loiseau (photo ci-dessous) a rencontré les membres d’Alliance Europa et les étudiants de Master en ingénierie de projets européens et en science-politique pour échanger sur ces multiples enjeux et découvrir comment les partenaires régionaux font vivre le débat en Pays de la Loire.

Nathalie Loiseau à la rencontre d’Alliance Europa à NantesNathalie Loiseau à la rencontre d’Alliance Europa à Nantes

Venue le 9 novembre 2017 à l’occasion de la semaine des associations du gouvernement, Nathalie Loiseau, ministre chargée des affaires européennes, a souhaité rencontrer les porteurs de projets représentatifs de la contribution des associations, partenaires essentiels de l’action publique, aux politiques européennes. Elle a souligné le dynamisme du consortium universitaire, associatif et institutionnel qui constitue Alliance Europa et salué les initiatives et actions menées dans le domaine de la recherche, de la formation et de l’innovation. (Lire la suite sur le site d'Alliance Europa)


Le RFI Alliance Europa : expliquer l'Europe autrement

Comment répondre aux problématiques urgentes qui sont posées, mesurer l'impact de ces transformations en cours, faire des recommandations pour améliorer les politiques d'intégration, proposer des solutions technologiques, essayer de trouver des solutions grâce à la Recherche et la formation, telles sont les ambitions du programme RFI (Recherche-Formation-Innovation) Alliance Europa.
Face au constat d'une Europe en crise à tous les niveaux du point de vue économique, mais aussi politique et social, les partenaires d’Alliance Europa se sont donnés pour objectif de produire de la connaissance pour éclairer les enjeux, développer une recherche interdisciplinaire et des formations dans le champs des études européennes, s'appuyer sur un écosystème déjà très vif pour faire vivre le débat et monter des projets innovants.
Porté par l’Université de Nantes, il se veut fédérateur et transdisciplinaire, et s’inscrit pour cela sur les trois grands sites universitaires des Pays de la Loire (Nantes, Angers, Le Mans). Il ambitionne de devenir, en 2020, un Pôle d’excellence transdisciplinaire de recherche, de formation et d’innovation sociétale de visibilité européenne. Il prend notamment appui sur la création en septembre 2015 d’un institut universitaire d’études européennes et de La Fabrique des idées européennes (Voir la vidéo YouTube sur la Fabrique des idées européennes).
Le pôle Alliance Europa est parrainé par Bernard Guetta, journaliste et éditorialiste à France-Inter.


Les projets d'Alliance Europa

  • Le module interdisciplinaire sur l’Europe en crise dans la mondialisation : lancée depuis la rentrée universitaire 201/2018. Ce projet vient d’être sélectionné par la Commission européenne et sera soutenu pendant 3 ans dans le cadre du programme Erasmus+ – Module Jean Monnet. En savoir plus sur le module
  • Le LIPE : laboratoire d’innovation pédagogique sur l’Europe (qui sera inauguré le 8 décembre 2017) - En savoir plus sur le LIPE
  • Une formation sur l’accueil des réfugiés en 2018


La dynamique régionale : la complémentarité d'une offre académique riche et un tissu associatif dense sur les questions européennes

Au total, cent-vingt enseignants chercheurs issus de dix-neuf laboratoires sont impliqués ainsi que de nombreuses associations, entreprises et collectivités territoriales. Les quatre maisons de l’Europe de la région, le centre culturel européen et Euradionantes complète le consortium ainsi que la région des Pays de la Loire et Nantes métropole. Ensemble ils ont déjà développé de multiples actions dont trois ont été présentées à la ministre.