https://unnews.univ-nantes.fr/medias/photo/sharon-mccutcheon-_1585151991880-jpg
  • Le 26 novembre 2020
    false false

Les chercheurs de l’Université de Nantes relancent leur enquête sur les effets psychologiques de la crise sanitaire en cours. Le laboratoire de psychologie des Pays de la Loire (LPPL) à l’origine de cette initiative a mis en ligne un questionnaire sur le vécu des individus dans cette période de confinement. Lancé en mars, l'étude a déjà enregistré plus de 2300 réponses lors du premier confinement. Cette dernière propose s’adresse à l’ensemble de la population française. Elle vise à mesurer non seulement l’évolution du vécu psycho-social à travers le temps mais aussi à évaluer l’impact d’après-crise.


Comment vivez-vous cette période émotionnellement, socialement ?  Aujourd’hui, demain. Au fil des jours qui passent.  Comment  appréhendez-vous la distanciation sociale ? L’acceptation des mesures ? Quid de votre perception du risque, de votre niveau d’anxiété, des symptômes physiques ou psychologiques que vous ressentez liée au confinement…Ce sont autant de questions essentielles que posent aujourd’hui les chercheurs en psychologie pour analyser et mieux comprendre nos réactions face aux modifications drastiques de notre comportement,  imposées par cette crise sanitaire liée au virus COVID-19.

« L’étude a été lancée très rapidement en mars dernier. Nous en avions discuté entre collègues avant même le confinement. Cela nous est apparu essentiel de la relancer en novembre suite à l'annonce de la seconde période de confinement. Ce qui nous anime est triple :

  • comprendre l’évolution du vécu émotionnel, affectif, comportemental  induit par la crise sanitaire,
  • les effets du confinement
  • leurs conséquences psychosociales »

explique Ghozlane Fleury-Bahi, Professeure en Psychologie sociale et environnementale à l’université de Nantes et directrice du Laboratoire de Psychologie des Pays de la Loire.

Participer à l’étude lancée par le laboratoire de l’Université de Nantes

  • A qui s’adresse l’étude ? Elle est ouverte à tous, la condition requise étant d’être majeur·e (18 ans ou plus) et de vivre en France
  • Comment se déroule-t-elle ? Le questionnaire est à administrer en ligne et les réponses données à cette enquête sont anonymes et strictement confidentielles.


Pour plus d'informations sur cette étude voici les différents chercheurs ayant contribué à sa mise en place :