• Le 26 novembre 2019

En tant qu'affaire judiciaire et militaire, l'affaire Dreyfus a fait l'objet de travaux abondants. En revanche, la dimension proprement politique, voire politicienne, de la crise a rarement été abordée en elle-même. Or, derrière l'affrontement entre dreyfusards et antidreyfusards se joue une partie décisive au sein du camp républicain. En outre, l'attitude de l'opinion publique, pour autant qu'on puisse l'apprécier, semble avoir été beaucoup plus nuancée et moins manichéenne que l'historiographie ne l'estime.


 

Présentation de l'intervenant

Bertrand Joly est professeur d'histoire contemporaine à l'Université de Nantes. Il est spécialiste en histoire politique de la France (XIXe-XXe siècle) et dans l'étude des forces de droite et d'extrême droite Histoire électorale.