https://unnews.univ-nantes.fr/medias/photo/academie_1637945237014-jpg
  • Le 26 novembre 2021
    false false

Gervaise Loirand, directrice de recherche Inserm à l'Institut du thorax, et Philippe Juin, directeur de recherche Inserm au Centre de recherche en cancérologie et immunologie Nantes Angers (CRCINA) ont été distingués pour leurs travaux de recherche à l'occasion de la remise de prix de l'Académie des sciences, mardi 23 novembre 2021, sous la Coupole de l'Institut de France.

Gervaise Loirand Gervaise Loirand // Prix Lamonica de cardiologie

Gervaise Loirand a consacré ses travaux de recherche à la compréhension des mécanismes moléculaires qui contrôlent la structure et la fonction de la paroi artérielle et aux dérégulations pathologiques de ces mécanismes. Au début des années 90, elle a effectué des travaux sur les voies de signalisation dans les cellules musculaires lisses vasculaires (CMLV). Elle a mené ses recherches d’abord à Bordeaux, puis à Nantes dans l’équipe qu’elle a créée à l’institut du thorax. Elle a été la première à mettre en évidence une entrée du calcium par des canaux calciques de type T.

Depuis la fin des années 90, elle a lancé un programme de recherche original sur le rôle des petites protéines G de la famille RhoA dans les CMLV et dans l’hypertension artérielle. Au cours des dernières années, elle a développé une nouvelle ligne de recherche très originale portant sur les anévrismes intracrâniens, dont le développement et la rupture sont favorisées par l’hypertension artérielle.

Le Prix Lamonica est un prix annuel créé en 2009 de cardiologie attribué à un scientifique, sans aucune condition de nationalité, travaillant dans un laboratoire français. Un montant de 5 000€ est destiné au lauréat et les 60 000€ restants permettront de contribuer à la participation au financement d’un post-doctorat.

Philippe Juin // Prix Etancelin

Philippe Juin Philippe Juin est biologiste-biochimiste, directeur de recherche Inserm au Centre de recherche en cancérologie et immunologie Nantes Angers (CRCINA, CNRS / Inserm / Université de Nantes / Université d’Angers).

Philippe Juin explore les mécanismes qui contrôlent la viabilité des cellules de cancer du sein. Son équipe de recherche à Nantes a mis en évidence : i) que ces cellules acquièrent conjointement résistance aux traitements et capacité d’auto-renouvellement, ii) que le microevironnement stromal influence cette résistance; iii) qu’une réponse inflammatoire détermine la réponse chimiothérapeutique. En caractérisant les déterminants du devenir cellulaire et leur influence sur les écosystèmes tumoraux mammaires, sa recherche vise à optimiser les traitements anti-cancéreux.

Le Prix Etancelin est un prix biennal créé en 1945 destiné à provoquer, faciliter ou récompenser les découvertes précieuses à l’humanité, en premier lieu contre le cancer et les affections considérées comme  incurables. Les arrérages seront attribués tous les deux ans – il en sera ainsi en 2021 – à une personne ou une œuvre,un institut ou un laboratoire français.