• Le 26 août 2019

Promouvoir l'Union Européenne comme un espace d'excellence académique à l'échelle mondiale : c'est l'objectif que s'était fixé le programme Erasmus Mundus 2009-2013. Volet international du programme Erasmus, le programme s’est focalisé sur la coopération et la mobilité internationale. En s'emparant des opportunités offertes par ce programme Erasmus Mundus, l'Université de Nantes a développé sa propre attractivité à l'international. Focus sur les actions déployées !

Le programme Erasmus Mundus a joué un rôle essentiel ces dernières années, en favorisant non seulement l'échange d'étudiants dans le monde entier mais également l'exportation du modèle européen d'enseignement supérieur. Au-delà cela nous a également conduit à l'Université de Nantes à développer notre propre expertise, tant en termes de réponses aux appels à projets qu'en terme de gestion des fonds européens des projets lauréats

Gwenaele PROUTIERE MAULION, Vice-Présidente Europe et International


Des formations d’excellence de niveau Master et Doctorat

L'Action 1 du programme Erasmus Mundus permettait de soutenir des formations d’excellence (niveau Master et Doctorat), proposées par des consortium d’universités issues d’au moins trois pays européens et de pays non européens.
Depuis 2009, l’Université de Nantes a participé à cette action à travers 2 projets de Masters conjoints et 1 projet de Doctorat conjoint. En décrochant le label, le master "Data Mining & Knowledge Management" a accueilli 38 étudiants européens et internationaux à Polytech Nantes de 2009 à 2013. De plus, 27 étudiants européens et internationaux ont pu intégrer l'UFR Sciences et Techniques via le master "ACES - Aquaculture, environnement, society" de 2016 à 2018. Enfin, 8 doctorant européens ont participé au programme NanoFar "European Doctorate in Nanomedecine and pharmeceutical innovation", en co-tutelle avec l'Université de Nantes.


Développer la mobilité par l'attribution de bourses

L'Action 2 du programme Erasmus Mundus visait l’accroissement des mobilités d’échanges, en offrant des bourses accessibles aux candidats du monde entier postulant aux formations labellisées. L'Université de Nantes a participé, depuis 2012, à cette action à travers 5 projets de mobilité et de coopération. Parmi ces projets, le programme EGO-TVN, coordonné par l'Université de Nantes, a offert 95 bourses de mobilité pour des échanges entre les 5 universités européennes partenaires et les 6 universités tunisiennes intégrées au projet. Trois autres projets, PEACE I, PEACE II et MARHABA, coordonnés par l’Universidade de Santiago de Compostela, ont créé des opportunités avec les Pays du Moyen-Orient. Le projet CARIBU, coordonné par la Vrije Universiteit Brussel, a encouragé la mobilité entre l'Europe et les pays ACP (Afrique - Caraïbes - Pacifique).


Les nouvelles actions en place à l’Université de Nantes

Les actions du programme Erasmus Mundus ont pris fin en juillet 2018. Toutefois, la coopération internationale reste un enjeu majeur pour l’Université de Nantes. Elle participe désormais à plusieurs actions visant à soutenir les formations d’excellence et la mobilité avec ses partenaires internationaux.
Dans le cadre du programme Erasmus + (2014-2020), l’Université participe à l’action "Mobilité internationale de crédits" avec 5 pays (Tunisie, Côte d’Ivoire, Cambodge, Liban et Mexique) et à l’action "Erasmus Mundus Master Conjoints", avec le projet ACES +.