• Le 04 décembre 2018

Déjà labellisée par deux fois cette année par le Conseil européen de la recherche (ERC), l’Université de Nantes poursuit sur sa lancée en obtenant un troisième important financement pour l’un de ses chercheurs. Patrick Giraudeau, professeur de chimie analytique au laboratoire CEISAM (Chimie et Interdisciplinarité : Synthèse, Analyse, Modélisation) et spécialiste en résonance magnétique nucléaire, vient à son tour de décrocher un prestigieux financement européen pour son projet de recherche. Le programme SUMMIT – consacré à la résonance magnétique - a été retenu dans le cadre de l’appel à projets Consolidator grant. Il s’agit également du deuxième ERC obtenu par le laboratoire CEISAM cette année.

Patrick GiraudeauLe programme de recherche SUMMIT - Site-specific Ultrasensitive Magnetic resonance of Mixtures for Isotopic Tracking) s’intéresse au développement de nouvelles méthodes pour l’analyse d’échantillons biologiques en solution. Les travaux de recherche porteront en particulier sur le développement de méthodes rapides et sensibles en résonance magnétique nucléaire pour l’étude du métabolisme.

Diplômé de l’Université de Nantes (Master en 2005, Doctorat en 2008, HDR en 2012), puis agrégé de sciences physiques (2004), Patrick Giraudeau a rejoint l’Université de Nantes en 2009 après un post-doctorat au Weizmann Institute of Science (2008-2009). Il est aujourd’hui professeur de chimie analytique au sein du laboratoire CEISAM (Chimie et Interdisciplinarité : Synthèse, Analyse, Modélisation) et membre junior de l’Institut Universitaire de France (IUF). Vice-président du Réseau Francophone de Métabolomique et Fluxomique (RFMF), il est l’éditeur associé du journal Magnetic Resonance in Chemistry. Il est également l’auteur de plus de 85 articles publiés dans des revues internationales et chapitres d’ouvrage.

Consolited Grant

Le Conseil européen de la recherche (CER) est un organe de l'Union européenne chargé de coordonner les efforts de la recherche entre les États membres de l'UE et la première agence de financement pan-européenne pour une "recherche à la frontière de la connaissance". Le programme du CER propose quatre types de bourses individuelles dont celle intitulée Consolidator Grant, pour les jeunes chercheurs sept à douze ans après obtention de leur thèse ; le montant de la bourse peut atteindre jusqu’à 2 M€ pour 5 ans. 573 millions d’euros ont été attribués à 291 chercheurs européens sur cet appel à projets.