https://unnews.univ-nantes.fr/medias/photo/ag_1632836789287-jpg
  • Le 07 septembre 2021
    false false

Doubles cursus, passerelles, parcours modulaires et personnalisés… Quelles seront les nouveautés pour les plus de 42 000 étudiants de Nantes Université ? Le point avec Arnaud Guével, vice-président Formation et ressources éducatives libres.

Arnaud Guevel Adapter les cursus aux compétences et métiers de demain, faciliter les passerelles entre les différentes composantes de l’université, individualiser et modulariser les parcours de chaque étudiant, rendre la connaissance accessible au plus grand nombre… Voilà autant d’ambitions qui animent le projet de Nantes Université et les échanges au sein des groupes de travail consacrés aux formations.

" Avec les membres de Nantes Université, notamment les trois écoles – Centrale Nantes, école des Beaux-arts Nantes-Saint-Nazaire et école nationale d'architecture de Nantes – et les différentes composantes, nous sommes lancés dans de nombreux projets pour réfléchir à de nouveaux cursus et de nouvelles relations entre les formations " explique Arnaud Guével, vice-président Formation et ressources éducatives libres à l’Université de Nantes.
" Nantes Université est une belle opportunité pour expérimenter, innover et coopérer. " Si la plupart des discussions aboutiront dans quelques années et que leur mise en œuvre se fera de manière progressive, certains effets du regroupement se verront très rapidement. C’est notamment le cas de l’ouverture à tous les étudiants des différentes bibliothèques universitaires ou encore du service universitaire des langues.

  Notre point d’entrée : les nouveaux métiers ou quelles compétences seront nécessaires dans 5 à 10 ans ?

Premier grand projet à l’œuvre : la création de doubles cursus. " Nous travaillons actuellement sur trois doubles cursus avec l’objectif de les rendre souples et intégrés " indique Arnaud Guével.
Le premier est un double cursus Ingénieur-Architecte qui existe depuis 2007 entre l’école nationale d’architecture de Nantes et Centrale Nantes. " Avec Nantes Université nous souhaitons pouvoir ouvrir ce cursus aux étudiants de Polytech Nantes. "
Les deux autres sont en cours de construction : il s’agit d’un double cursus Médecin-Ingénieur (UFR de médecine, Centrale Nantes et Polytech Nantes) et Ingénieur-Pharmacien (UFR de Pharmacie, Polytech Nantes et Centrale Nantes). " Avec ces deux chantiers, qui sont à un stade de réflexion avancé, notre point d’entrée consiste à interroger de nouveaux métiers ou quelles compétences seront nécessaires dans 5 à 10 ans ? Il y a bien sûr tout le secteur des biotechnologies qui se développe mais nous constatons également que, dans des domaines comme la médecine nucléaire, l’orthopédie ou la radiologie, les hautes technologies s’invitent tellement dans l’activité des professionnels qu’il est pertinent d’envisager ce type de double cursus." Ces doubles cursus contribueront à renforcer l'attractivité de Nantes Université auprès des étudiants.

Faciliter les passerelles

Toujours dans cette logique de proposer aux étudiants d’acquérir des compétences supplémentaires, les membres réfléchissent à faciliter les passerelles et les poursuites d’études entre les différentes écoles et composantes de Nantes Université. Il s’agit par exemple de faciliter l’accès aux masters des Pôles Humanités et Sociétés aux étudiants des écoles d’architecture ou des Beaux-Arts.
" Nous travaillons également sur des passerelles entre nos licences Sciences et Techniques et les écoles d’ingénieurs. Nous souhaitons donner la possibilité à nos étudiants engagés dans une licence de Physique, Mathématiques ou de Sciences pour l’ingénieur par exemple de postuler et d'intégrer le cursus d’ingénieur à Centrale Nantes ou Polytech Nantes. Par ailleurs, un effet immédiat de notre regroupement, nous étudions l’ouverture dès 2022 un accès au cycle de formation d’ingénieur à Centrale Nantes à nos étudiants en Licence à la Faculté des Sciences et Techniques inscrits dans le Parcours Scientifique Renforcé. "

" Notre ambition est d’offrir des poursuites d’études adaptées au profil de chaque étudiant ", poursuit Arnaud Guével. Dans cette optique, un des grands objectifs de Nantes Université est de rendre tous ses cursus plus modulaires de façon à individualiser les parcours : " L’idée est de permettre, par exemple, à un étudiant de licence à l’université de suivre un module à Centrale Nantes ou à un étudiant à l’école d’architecture de suivre un module à l’école des Beaux-Arts. Aujourd’hui, même entre deux licences à l’université, ce n’est pas le cas. "

 

La connaissance est un bien public, nous devons la partager le plus possible.


Une autre des grandes ambitions de Nantes Université vise à rendre la connaissance accessible à un large public : " Il s’agit d’un bien public que nous devons partager le plus possible au travers de ressources éducatives libres, de cours réunis dans un MOOC par exemple, voire de cursus entiers " insiste Arnaud Guével. À ce titre, l’établissement entend s’engager fortement dans l’éducation ouverte à l’instar des meilleures universités de rang mondial telles qu’Harvard, le MIT, Stanford… " Nous avons déjà un atout de taille : la chaire Unesco sur les ressources éducatives libres et l’intelligence artificielle " rappelle le vice-président.