• Le 19 décembre 2018

La Fondation de l’Université de Nantes lance une nouvelle chaire de recherche sur les dynamiques des activités humaines en mer et la planification de l’espace maritime. Ce vaste programme de recherche, d'une durée de 5 ans, a pour objectifs de définir et de répondre aux problématiques usagers de l'espace maritime national et international. Elle s'appuie pour cela sur un réseau de mécènes fondateurs : RTE, Crédit Maritime Grand Ouest, EDF Renouvelables, UPNG, COREPEM et le Fonds de dotation Charier.

conteneurCes dernières années, les activités humaines en mer n’ont cessé de se développer : transport maritime commercial, énergies marines renouvelables, pêche, aquaculture, extractions et même loisirs. La Planification de l’Espace Maritime est un vrai enjeu de société et est essentielle pour en assurer le partage entre ses différents usagers.En Europe, comme dans un nombre croissant de pays dans le monde, la mise en place de la Planification de l’Espace Maritime vise à en assurer un multi-usage équilibré par l’établissement d’une stratégie partagée. Elle passe par des étapes de concertation ou de consultation rassemblant des collectivités locales, des services de l’État, des professionnels ou encore des riverains.
 
L’objectif de la Chaire Maritime est de mener une réflexion sur les modalités d’appropriation de l’espace maritime ; tenant compte des rapports entre les dynamiques humaines et l’espace maritime. Elle a pour ambition de constituer une équipe de recherche dédiée et se positionne comme accélérateur de recherches scientifiques interdisciplinaires (géographie, économie, droit, sociologie, statistiques...) pour l’ensemble des questions liées aux activités humaines menées au sein des espaces maritimes.



Elle prendra appui sur une dimension internationale pour éclairer la compréhension des phénomènes à différentes échelles géographiques. Les travaux conduits par la Chaire permettront in fine de :
  • Développer et partager une réflexion sur les dynamiques des activités humaines en mer ;
  • Apporter une réponse aux besoins de l’ensemble des usagers actuels et futurs de l’espace maritime à l’échelle nationale et internationale ;
  • Accompagner la concertation autour des projets maritimes.



Les mécènes fondateurs de la Chaire Maritime

RTE
« RTE a été missionné par l’État pour financer et réaliser le raccordement des énergies marines au réseau électrique français. Les travaux menés par la Chaire maritime de l’Université de Nantes contribueront à améliorer la connaissance et la planification des espaces maritimes, pour mieux favoriser la coexistence des usages en mer. »




cm« Le Crédit Maritime est au coeur de l’activité maritime, et ce, qu’elle soit traditionnelle (pêche, portuaire, loisirs…), émergente (EMR, biotechnologie...) ou transverse (télécommunications, services…). Les perspectives de développement de l’économie maritime, dont le poids pourrait doubler d’ici 2030, sont nombreuses et d’une diversité remarquable. Bien évidemment ce développement doit se faire de façon responsable et harmonieuse, et cela commence par les bons usages de et dans l’espace maritime. Permettre de mener à bien ces travaux d’analyse, de réflexion, de préconisation nous semble être du rôle d’un véritable acteur de l’économie maritime.»


edf
« Dans le cadre du développement de ses projets d’énergies marines renouvelables, EDF Renouvelables, filiale du groupe EDF accorde une grande importance à la cohabitation avec les autres usagers de la mer dans un souci permanent de préservation de l’environnement. Cette Chaire maritime a su fédérer des acteurs de tous horizons et nous sommes convaincus qu’elle permettra de développer de nouveaux outils afin de mieux appréhender les exercices de planification de l’espace maritime. »

upng

« Les producteurs de granulats sont convaincus de l’intérêt de toute démarche de concertation. C’est donc tout naturellement que l’UNPG a souhaité rejoindre la chaire et participer aux travaux de recherche dans le but de travailler, en concertation, sur les modalités de cohabitation entre les différentes activités maritimes. Nous sommes persuadés que ces travaux, qui permettront une meilleure articulation des activités économiques entre elles, contribueront à une meilleure préservation du milieu marin. »


corepem« La pêche professionnelle ligérienne présente des activités, par nature, extrêmement mobiles et variables dans l'espace et le temps. Les difficultés à analyser la diversité et la complexité de ces activités, ainsi que ces interactions avec les autres activités maritimes, sont actuellement un frein à son inscription pertinente dans les processus de planification de l'espace marin. Le COREPEM considère cette Chaire maritime comme un outil nécessaire et incontournable pour alimenter les réflexions sectorielles et collectives sur les problématiques de cohabitation sur l'espace marin. »


charier
« Le fonds de dotation Charier soutient les actions locales de recherche dans le domaine de la compatibilité entre préservation de l'environnement et activités socio-économiques. Cette compatibilité est le coeur de la planification maritime intégrée et mérite bien une chaire maritime, gage de recherches universitaires de haut niveau. »