https://unnews.univ-nantes.fr/medias/photo/halle-suaps_1610368950859-jpg

Un incendie volontaire a touché la halle du SUAPS dans la nuit de dimanche à lundi. La façade du bâtiment est fortement dégradée avec un départ de feu depuis les deux portes d’entrée, le rendant inutilisable pour une durée indéterminée. La présence de tags sur place montre l’intention des auteurs de l’acte d’empêcher la tenue des examens. La présidente de l’Université de Nantes, Carine Bernault, s’est rendue ce matin sur place à la rencontre des étudiants et des personnels présents avec une partie de son équipe.

"Nous sommes profondément choqués par cet acte criminel, déclare Carine Bernault, présidente de l’Université de Nantes. C’est inadmissible, intolérable. Rien ne peut justifier que l’on incendie un bâtiment public. Les conséquences auraient pu être beaucoup plus graves. J’ai une pensée particulière pour nos étudiants qui préparent leurs examens de longue date et qui étaient présents ce matin et choqués par la situation. Je tiens à les rassurer. D’ores et déjà, l’ensemble des examens de cette première session prévus dans la halle du SUAPS sont maintenus et font l’objet d'une relocalisation."

Un dépôt de plainte est en cours auprès des autorités compétentes.