• Le 05 mars 2019

L’Université de Nantes s’engage contre le harcèlement sous toutes ses formes et met en place une cellule d’écoute et d’orientation pour les victimes et les témoins de ces situations au sein de l’établissement.

Une seule adresse pour prendre contact avec la cellule :

ecoute-harcelement@univ-nantes.fr

Les membres de la cellule, volontaires et représentatifs de la communauté universitaire, sont disponibles pour écouter les victimes et les témoins de situations de harcèlement et les orienter vers les personnes compétentes. Les missions de la cellule incluent également  l’information des étudiant•e•s et des personnels sur leurs droits en terme de lutte contre le harcèlement moral et les agissements sexuels et sexistes.
 

L'Université de Nantes est déterminée à faire évoluer les consciences

Pour Stéphanie Texier, directrice générale adjointe des services, « la question du harcèlement, à l’Université de Nantes comme ailleurs, est un sujet complexe, difficilement quantifiable. Nous proposons désormais un dispositif organisé, bienveillant et totalement confidentiel pour les éventuels témoins et victimes de ces situations. »

Comme le précise Françoise Le Fichant, vice-présidente des ressources humaines et du dialogue social, « la question du harcèlement ne doit plus être ni un tabou, ni une fatalité. L’Université de Nantes est déterminée à faire évoluer les consciences et à proposer les meilleures conditions d’études et de travail possible, dans le respect et la tolérance. »

L’ouverture de la cellule est la première étape d’un plan de sensibilisation plus large engagé par l’Université de Nantes en 2019. Prochaine étape, une grande campagne d’affichage apparaîtra courant mars sur tous les campus.