• Le 29 avril 2020

Le traité "De l'auscultation médiate" de Laennec - publié en 1819 - marque un tournant dans l'histoire de la médecine au même titre qu'en physique les "Principia" de Newton ou la relativité générale d'Einstein. L'ouvrage de Laennec ne fut pas le simple mode d'emploi d'un instrument alors nouveau, le stéthoscope. Ce fut le fruit d'années de travail et de la réflexion quasi-obsessionnelle d'un médecin pour refonder la médecine du début du XIXe siècle sur de nouvelles bases. Le résultat fut une révolution des codes et des valeurs en médecine. Et c'est à Nantes, qu'a débuté cette extraordinaire histoire médicale.



Christian Laboisse est médecin pathologiste, professeur émérite à l'Université de Nantes, ancien chef de service au CHU de Nantes et conférencier à l'European Society of Pathology, section histoire de l'anatomie pathologique.

Pour aller plus loin :

- Christian Laboisse - Laennec, d'un centenaire (1819) à l'autre (2019)
- François-Xavier Blanc - La tuberculose 200 ans après Laennec, une maladie toujours d'actualité
- Thierry Pigeanne - Une brève histoire du stethoscope et de la tuberculose
- Claire Voisin-Thiberge - Le musée Laennec de la bibliothèque universitaire de Nantes
- Frédéric Le Blay - Les multiples facettes d'un fonds exceptionnel pour l'histoire des sciences
- Charles Dubois - Les traces de la fabrication d'une méthode et d'une oeuvre

Consultez les vidéos