• Le 15 février 2019

Le Contrat d’avenir Etat – Région Pays de la Loire signé à Nantes vendredi 8 février, en présence du Premier Ministre Edouard Philippe, a confirmé le financement par l’Etat et les collectivités locales de la construction de la nouvelle Faculté de Santé sur l’Ile de Nantes et d’un nouvel Institut de Recherche en Santé, l’IRS 2020. Le coût de ces deux projets s’élève à 177M€. Cette annonce confirme l’émergence d’un véritable quartier hospitalo-universitaire qui verra le jour à l’horizon 2026, regroupant sur un seul et même site toutes les forces qui concourent au dynamisme des activités hospitalières et universitaires autour du triptyque vertueux Soin/Formation/Recherche. L’Université et le CHU de Nantes se félicitent de ce soutien fort des pouvoirs publics, qui conforte l’axe Santé du futur de l’initiative NexT, et le développement de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Ce nouveau quartier va regrouper, sur un même site, les principales activités de court séjour du CHU de Nantes, des Instituts de Recherche en Santé, de la faculté de santé et des écoles paramédicales. Ce regroupement permettra de très fortes synergies telles qu’elles sont attendues de la santé du futur, faisant du site un pôle majeur à l’échelle nationale, voire au-delà.
La convergence formation/soins/recherche, appuyée par une proximité géographique entre services cliniques, instituts de recherche et lieux d'enseignement, renforcera encore l'excellence nantaise en santé. Cet ensemble mutualisé, dont la nouvelle Faculté de Santé et l’hôpital sur l’Ile de Nantes seront les pivots, permettra de décloisonner la formation des futurs professionnels de santé et de proposer un plateau technique intégré Formation/Recherche/Pratiques expérimentales (École de chirurgie, laboratoire de simulation, anatomie...) pour développer une offre de soins de très haut niveau, au service des patients.

Une nouvelle Faculté de Santé, garante de l'excellence nantaise au service des patients et des étudiants

Avec 36 000m², la nouvelle Faculté de Santé accueillera les différentes UFR de santé actuelles (hors Pharmacie 1er et 2eme cycles et PACES), ainsi que les 11 instituts de formations paramédicales. L’ensemble formera, sur un même lieu, les futurs médecins, odontologistes, pharmaciens, sages-femmes, kinés, infirmières et autres paramédicaux. Elle favorisera l’innovation pédagogique, la place du numérique dans les apprentissages, la collaboration entre professionnels de santé, la mutualisation des pratiques, l’alternance entre formation théorique et formation au lit du patient, et la formation tout au long de la vie. Cette opération de mutualisation et de décloisonnement fera du site une référence à l'échelle nationale.
A terme, 7000 étudiants seront présents sur le site.
Ce projet estimé à 130 M€ sera cofinancé par le FEDER, l‘Etat, la Région des Pays de la Loire et Nantes Métropole.

Un nouvel Institut de Recherche en Santé à la pointe

Un nouvel Institut de Recherche en Santé, l’IRS 2020, sera construit dans ce quartier en complément de l’IRS2 Nantes Biotech de l'Université de Nantes, déjà fonctionnel et occupé, dédié au développement de la recherche médicale, qui rassemble notamment des équipes de recherche de l'axe "infectieux".
Continuité de l’IRS 2, l’IRS 2020 concentrera sa recherche sur le thorax, la transplantation et le digestif, et occupera un bâtiment de 10 000 m², au sein même de l’hôpital.
Ce projet estimé à 47 M€ sera cofinancé par le FEDER, l‘Etat, la Région des Pays de la Loire et Nantes Métropole.

Ce nouvel ensemble est en pleine cohérence avec le modèle hospitalo-universitaire qui se construit à Nantes, et avec la nouvelle université qui verra le jour en janvier 2020, fondée par l’Université, le CHU, l’INSERM et l’Ecole Centrale. Soutenu par l’i-site nantais NExT, il a pour ambition de doter le territoire d’une université de rang mondial, en s’appuyant sur deux questions sociétales majeures et interdisciplinaires : la santé du futur et l’industrie du futur.