• Le 28 février 2019
  • Le 26 mars 2019
  • Entrée libre

Depuis plusieurs années, le lieu unique programme des rencontres destinées à un large public autour des questions de bioéthique et a créé, avec l’association EthicA, un grand week-end de réflexion, Question(s) d’éthique. Dans le prolongement de ces débats et dans le cadre du Master d’éthique médicale qui s’est ouvert à l’Université de Nantes, porté par l’UFR Lettres et Langages et la Faculté de médecine, le lieu unique et l’association EthicA proposent des rendez-vous réguliers avec des médecins, des chercheurs qui abordent ces nouvelles questions liées à l’évolution de la recherche scientifique et des pratiques médicales.

Les deux conférences programmées seront présentées par Guillaume Durand, philosophe, responsable du parcours Autonomie, Responsabilité et Soin du Master éthique.
 

To be or not to be. L'héritabilité génétique en question // Mardi 26 mars 2019

Conférence de Pierre-Antoine Gourraud
18h30, Lieu Unique, Nantes
En partenariat avec le projet de recherche DataSanté de l'Université de Nantes

La presse grand public, reprenant des résultats publiés dans des journaux scientifiques, propage souvent l’idée que la recherche sait désormais identifier des gènes impliqués dans certains comportements (y compris l’intelligence) et permettrait à terme d’expliquer leur « héritabilité ». Mal interprétés, ces modèles d’« héritabilité », et avec eux toute la génétique, ont récemment donné lieu à beaucoup de malentendus : il n’y a pas de « destin génétique » et il serait illusoire de séparer les « parts » respectives des gènes et de l’environnement.

Pierre-Antoine Gourraud est professeur des universités, praticien-hospitalier de la faculté de médecine de l’université de Nantes. Ancien élève de l’école Normale Supérieure de Lyon (département biologie), il est aussi titulaire d’un diplôme en philosophie qu’il a ensuite mis à profit pour contribuer à l’étude des questions de bioéthique en génétique.
 

Les enjeux éthiques de la GPA pour les couples gays // Jeudi 28 février 2019

Conférence d’Emmanuel Gratton
18h30, Lieu Unique, Nantes

L’éthique se décline selon plusieurs dimensions : de conviction, de responsabilité, de précaution, de la discussion… et renvoie à la question de l’action et de la décision : qu’est-ce que je/nous dois/devons faire ? C’est ce que nous vous proposons de questionner à partir de l’analyse d’une situation : le recours à la gestation pour autrui d’un couple gay rencontré dans le cadre d’un programme de recherche. Nous nous situerons dans son histoire et dans le processus de décision qui les a conduit, étape par étape, à choisir de devenir pères, à suivre en particulier la voie de la GPA, et à maintenir des liens, pour eux et leurs enfants, avec chacune des personnes ayant contribué à leur coparentalité.

Emmanuel Gratton est maître de conférences en psychologie clinique sociale à l’université d’Angers, membre de l’équipe BePsyLab. Il est l’auteur d’une thèse en sociologie clinique : L’homoparentalité, côté pères (Paris Denis Diderot, 2006) et d’un ouvrage : L’homoparentalité au masculin, le désir d’enfant contre l’ordre social (PUF, 2008). Il est aussi coordinateur de l’axe qualitatif de la recherche DEVHOM, 2014-2018 (HOMoparentalité, fonctionnement familial, DEVeloppement et socialisation des enfants).