https://unnews.univ-nantes.fr/medias/photo/universite-de-nantes-campus-lombarderie_1608043593937-jpg
  • Le 15 décembre 2020
    false false

Dans le cadre du plan de relance du gouvernement, l’Université de Nantes a obtenu 18 millions d’euros au titre de l'investissement pour la rénovation énergétique de son patrimoine immobilier à échéance 2023.

Lombarderie
Le patrimoine immobilier de l'Université de Nantes représente 436 930 m2 SHON et 132 bâtiments répartis sur 12 campus. Face à l’urgence climatique, la maîtrise des consommations énergétiques est un réel enjeu pour l’établissement. Engagée dans une véritable démarche de maîtrise des consommations d’énergie, l'Université de Nantes a obtenu  ce financement qui lui permettra de renforcer son investissement en faveur de la réduction de la consommation énergétique.

L'université de Nantes vient d'être reconnue éligible au plan de relance. La transition énergétique est une des priorités majeures de la stratégie immobilière de l'établissement depuis plusieurs années. Ce financement nous permet d'investir dans l'amélioration de notre parc immobilier au bénéfice de nos étudiants, de notre personnel et de notre ambition académique.
Jean-Louis Kerouanton,  Vice-président Immobilier de l'Université de Nantes

Une cellule efficience énergétique

En 2019, la facture énergétique globale de l'université a représenté une dépense de 5,2 millions d'euros. Pour faire face aux enjeux liés à la transition énergétique, l’Université de Nantes s'est dotée en 2016 d’une Cellule Efficience Energétique qui met en œuvre le Programme Energie et Fluides qui œuvre au suivi des consommations d’énergie et des dépenses de fluides et réalise des études techniques spécifiques sur des actions d’efficience énergétique ciblées.

Le plan de relance est pour l’Université de Nantes l’opportunité de poursuivre la mise en œuvre de son Programme Energie et Fluides dont les axes sont : la réhabilitation énergétique des bâtiments les plus vétustes, le déploiement d’un pilotage performant de l’énergie et le développement des énergies nouvelles et renouvelables.
Candice Bonanni,  Responsable Service Stratégie Patrimoniale et Energétique 

10 projets à « gains rapides d’économie d’énergies »

L’appel à projet « gains rapides d'économies d'énergies sur les bâtiments de l’Etat» vient compléter les subventions obtenues par l'Université de Nantes dans le cadre du plan de relance. Les travaux entrant dans le cadre de cet appel à projets permettront de réaliser des économies d’énergie dans un temps de retour sur investissement de 1 à 5 ans. Cette démarche s’inscrit parfaitement dans la politique ambitieuse de l’établissement du Programme énergie et fluides, qui met l'accent sur les enjeux de rénovation, de réhabilitation énergétique et de réhabilitation des locaux. Pas moins de 10 projets ont ainsi été retenus, représentant un total de 131 300€. Ils concernent principalement des travaux liés à l’optimisation d’équipements techniques (chauffage, ventilation, traitement de l’air,…).