• Le 18 septembre 2019

Les maladies cardiovasculaires (infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral) sont la première cause de mortalité en Europe. L'équipe Dyslipidémies et Lipotoxicité de l'institut du thorax (Inserm UMR1087/CNRS UMR 6291) du Professeur Bertrand Cariou porte actuellement un programme de recherche translationnelle (INSTINCTIVE) qui vise à identifier de nouveaux régulateurs des concentrations de LDL-C (mauvais) cholestérol afin de développer de nouveaux traitements. Le projet est le seul lauréat nantais parmi 52 projets retenus de l'appel à projet national "Equipe" de la Fondation pour la Recherche Médicale.

Maladies cardiovasculaires : des chercheurs nantais explorent de nouvelles pistes thérapeutiquesParmi les facteurs de risque des maladies cardiovasculaires, le LDL-C joue un rôle prépondérant en favorisant le développement de l'athérosclérose. L'athérosclérose est une maladie artérielle chronique caractérisée par des dépôts de lipides dans les artères de moyen et gros calibre. Le LDL-C est la cible privilégiée des approches thérapeutiques visant à réduire le risque cardiovasculaire. Le traitement de première intention repose sur les statines, mais celles-ci ne permettent pas toujours d'atteindre la cible de LDL-C chez les patients à haut risque cardiovasculaire ou intolérants à ce type de traitement.

Pour répondre à ce besoin thérapeutique, le projet INSTINCTIVE vise à identifier de nouveaux régulateurs des concentrations de LDL-C afin de développer de nouveaux médicaments pour le traitement des maladies cardiovasculaires.

Dans le cadre de ce projet, l'équipe du Professeur Bertrand Cariou :
 
  • cherchera à identifier de nouveaux partenaires de la protéine PCSK9 qui régule le taux de LDL-C, cible de nouveaux traitements hypocholestérolémiants. Pour cela, elle utilisera une technique innovante (BioID) qui permet d'identifier de nouveaux partenaires de PCSK9, et potentiellement de nouvelles cibles thérapeutiques, dans les cellules du foie.
     
  • vérifiera ensuite si chacune de ces protéines est capable de réguler le taux de LDL-C. Afin de découvrir de nouveaux gènes du métabolisme du LDL-C, l'équipe conduit un essai clinique (HYPOCHOL) dans lequel elle recrute des individus ayant des taux génétiquement bas de LDL-C. Elle réalisera d'abord une analyse génétique afin d'éliminer des mutations sur les gènes responsables. En l'absence de mutation, une enquête familiale sera réalisée afin de trouver de nouveaux gènes en analysant l'ensemble du génome.
     
  • étudiera la fonction de ces gènes grâce à un modèle cellulaire innovant (cellules IPS) permettant d'obtenir des cellules de foie à partir d'échantillons d'urines des individus.
La force du projet translationnel INSTINCTIVE repose sur la combinaison d'un historique de collaborations éprouvées dans le cadre du programme de Recherche Hospitalo-Universitaire  RHU CHOPIN et d'innovations technologiques.