• Le 05 novembre 2019

Le Président Olivier Laboux a transmis un message à l'ensemble de la communauté universitaire le mardi 5 novembre sur la situation de Nantes Université.

Chères et chers collègues,

Comme je m’y suis engagé, je reviens vers vous afin de vous tenir informés de la suite du projet NExT et de la création de Nantes Université.

Il y a bientôt un mois, le Conseil d’Administration de Centrale Nantes s’est exprimé en défaveur de l’adoption des statuts de Nantes Université, compromettant définitivement le projet NExT et sa labellisation I-Site. L’Agence Nationale de la Recherche pourrait finalement attendre le 9 décembre, date du prochain Conseil d’Administration de Centrale Nantes, pour nous rencontrer avant de formaliser sa décision.

Jeudi 24 octobre dernier, le Directeur de Centrale Nantes a fait une conférence de presse à l’occasion de laquelle il a notamment suggéré de « nouvelles pistes ». Celles-ci sont, a priori, très éloignées du projet sur lequel nous avons été labellisés. À ce jour, ces propositions n’ont pas été transmises aux trois autres fondateurs de Nantes Université. C’est pourquoi nous allons inviter son Directeur à nous les exposer formellement.

Quelle que soit l’issue de ces discussions, nous sommes convaincus d’une chose : il n’y a pas d’avenir dans les divisions et les replis sur soi. Notre volonté n’est pas d’absorber. Elle est de rassembler et d’unir pour être meilleurs ensemble.

Notre objectif reste donc clair, et de très nombreux acteurs économiques, culturels et politiques de notre territoire se sont manifestés spontanément ces dernières semaines pour nous faire part de leur adhésion.

Nous échangeons avec l’État qui soutient pleinement ce nouveau modèle d’université que nous bâtissons depuis plusieurs années. Même sans Centrale Nantes, il nous encourage à poursuivre dans cette direction en lien avec le CHU et l’Inserm mais aussi avec les écoles de la métropole (avec qui le travail est déjà enclenché depuis plusieurs mois) ainsi que l’IRT Jules Verne.

La dynamique de création des pôles, engagée depuis 2012 est également très attendue tant au plan politique qu’administratif. Elle demeure pertinente quel que soit le cadre institutionnel.

En fonction du cadre que nous fixera notre tutelle et à l’issue du prochain Conseil d’Administration de Centrale Nantes, je ne manquerai pas de revenir vers vous pour vous tenir informés des prochaines étapes.

Soyez assurés de ma détermination.

Sincères salutations,

Olivier LABOUX
Président de l’Université de Nantes