• Le 22 février 2019

Le Laboratoire Génie des Procédés–Environnement–Agro-alimentaire (GEPEA - Université de Nantes / CNRS / Oniris / IMT Atlantique) fait partie du top 12 de la recherche mondiale sur les microalgues selon LA revue scientifique de référence "Algal Research". Une reconnaissance du savoir-faire et de l'expertise des chercheurs sur cette thématique.

MicroalguesLe classement publié par la revue Algal Research (Volume 35 – Novembre 2018) est basé sur la bibliométrie des principales publications scientifiques sur la période 1970-2017, à savoir 22 000 articles publiés dans des journaux scientifiques et ouvrages de référence sur les microalgues. Selon ce même classement, la recherche française se classe à la 4e place derrière les Etats-Unis, la Chine et l'Espagne.

Une locomotive et une dynamique territoriale

Ce classement est une reconnaissance pour le laboratoire Génie des Procédés–Environnement–Agro-alimentaire (GEPEA) qui s’investit depuis presque 35 ans sur les problématiques de génie des procédés et bioprocédés appliqués aux microalgues et à leur valorisation. A l’échelle du territoire, le laboratoire est aujourd’hui la locomotive sur ces questions de recherche et de valorisation qui touchent à la fois des problématiques scientifiques, sociétales et industrielles.

Aux côtés du GEPEA, plusieurs laboratoires et structures fédératives de l'Université de Nantes participent à cette dynamique territoriale autour du sujet (LEMNA, CEISAM, LPG, GeM, Osuna, IUML,…), et plus particulièrement le laboratoire Mer, molécules, santé (MMS), partenaire historique du GEPEA reconnu pour son expertise en écophysiologie, environnement, conchyliculture. La filiale de l'Université de Nantes Capacités - qui accompagne cette montée en puissance de la filière microalgue sur le territoire - est également un élément moteur de la dynamique.

 
Le GEPEA dans le top 12 de la recherche mondiale