• Le 10 janvier 2020

En 2019, les dispositifs régionaux de soutien à la recherche "Paris scientifiques" et "Etoiles Montantes" ont permis le financement de 5 projets portés par l'Université de Nantes.

Dispositif Paris scientifiques


L'objectif est de permettre à une équipe de quelques chercheurs, issus d’un ou plusieurs laboratoires d’explorer des sujets scientifiques originaux innovants et en rupture par rapport aux travaux menés par le laboratoire ou le consortium.

La Commission Permanente de la Région, lors de sa séance du 25 novembre 2019, a retenu deux projets portés par l'Université de Nantes, pour un financement régional de 285 000€ :

  • CHROMOGEN

    • Coordinateur scientifique Franck Daligault, UMR 6286 UFIP, en partenariat avec le CEISAM et le LPG.

    • Subvention régionale : 135 700€.

    • Alors que l’utilisation d’enzymes pour des applications industrielles et leur ingénierie est en plein essor, le projet propose l’élaboration de substrats chromogènes permettant de répondre à la détermination de la sélectivité des enzymes.

  • DENISOVIRUS

    • Coordinateur scientifique Dorian McIlroy, UMR INSERM 1064, CRTI, en partenariat avec les universités de Montpellier et de Tübingen (DE).

    • Subvention régionale : 150 000€.

    • Le projet vise à tester l'hypothèse selon laquelle l'une des souches du Polyomavirus JC, un petit virus à ADN qui dans de rares cas provoque une pathologie neurologique sévère, avait son origine chez les Néanderthaliens ou chez les Denisoviens, et le cas échéant, de déterminer qui nous a transmis ce virus.
       

Dispositif Etoiles Montantes

Ce dispositif vise à soutenir les chercheurs et enseignants chercheurs les plus « prometteurs » attestant d’un haut niveau scientifique et d’un potentiel permettant d’assurer à court terme le dépôt d’une candidature à l’ERC Starting Grant ou Consolidator Grant.

La Commission Permanente de la Région, lors de sa séance du 25 novembre 2019, a retenu trois projets portés par l'Université de Nantes, pour un financement régional de 321 000€ :

  • EMAM :

    • Coordinateur scientifique : Mohamad El Haj, LPPL (EA 4638)

    • Subvention régionale : 85 000 €

    • Le projet porte sur l'évaluation des troubles de la mémoire autobiographique dans la maladie d'Alzheimer à travers l'étude des mouvements oculaires

  • SPORTNAOUKA :

    • Coordinateur scientifique : Sylvain Dufraisse, CENS (FRE CNSR 3706)

    • Subvention régionale : 107 500€

    • Le projet étudie l'influence soviétique et russe dans le milieu sportif contemporain, en s'intéressant à l'internationalisation des dirigeants sportifs soviétiques et des spécialistes des sciences du sport, ainsi qu'à la diffusion de ces sciences en France.

  • SUPERFERATITE :

    • Coordinateur scientifique : Lénaïc Lartigue, CEISAM (UMR 6230)

    • Subvention régionale : 128 775€

    • Le projet vise la réalisation de nanoassemblages superferrimagnétiques pour un double traitement de l’hépatite auto-immune.

Les laboratoires SUBATECH et LPG ont également reçu un financement régional pour deux projets présentés par le CNRS