https://unnews.univ-nantes.fr/medias/photo/subatech_1625816923270-jpg
  • Le 09 juillet 2021
    false false

Le Laboratoire de Physique Subatomique et des Technologies Associées (Subatech / Université de Nantes - IMT Atlantique - CNRS) organisait, vendredi 25 juin, une journée très spéciale pour célébrer les 50 ans de l’Institut national de physique nucléaire et de physique des particules (IN2P3).

SUBATECH La cérémonie s’est ouverte sur les discours d’accueil de Paul Friedel, Directeur IMT Atlantique et de Carine Bernault, Présidente de l’Université de Nantes, tutelles de Subatech et qui collaborent avec l’IN2P3 depuis le début. L’événement des 50 ans de l’IN2P3 à Subatech fut l’occasion de remontrer le temps avec l’intervention d’anciens directeurs, Daniel Ardouin, le premier directeur, Hans Gutbrod de 1995 à 2011 et Bernd Grambow de 2011 à 2018.

Gines Martinez, Directeur de Subatech, a rappelé l’importance pour laboratoire de "continuer à mener une recherche dirigée dans les domaines de l’énergie, l’environnement et de la santé, sans oublier comme disait le grand physicien du XXème siècle Richard Feynman que 'La science c'est comme faire l’amour : parfois quelque chose d'utile en sort, mais ce n'est pas la raison pour laquelle nous le faisons'".

A l'occasion de cette journée, Flavien Ralite ,1er prix du jury de la finale nantaise du concours national 2021 de ma thèse en 180 secondes, est venu "pitcher" son sujet de recherche (https://www.youtube.com/watch?v=XVl_4xkvKkQ ). Enfin, dans l’après-midi de cette journée spéciale, des lycéens de Jules Verne et Stanislas ont pu découvrir Subatech à travers différents exposés : des parcours de recherche féminin, le cinéma et la science, la radiochimie, les neutrinos et enfin l’expérience Alice.
 
SUBATECH
De Gauche à droite : Hans Gutbrod, Bernard Remaud, Gines Martinez, Bernd Grambow, Pol-Bernrd Gossiaux, Carine Bernault, Reynald Pain, Paul Friedel, Daniel Ardouin et Anne Beauval. Crédit : Céline Querniard IMT Atlantique