https://unnews.univ-nantes.fr/medias/photo/perseverance_1614334650676-jpg
  • Le 26 février 2021
    false false

Pendant que les chercheurs du monde entier vit au rythme de l'actualité "Covid-19", à Nantes, les chercheurs continuent de faire avancer la recherche et de répondre aux grandes questions scientifiques. Exploration de la surface martienne, décryptage de la matière noire,... pour faire une pause dans l’actualité Covid du moment, (re)découvrez chaque mois trois grandes découvertes "made in UN" qui vous ont peut-être échappé et garanties 100% "bonnes nouvelles".

Mars : des chercheurs nantais de retour sur la planète rouge

Perseverance Un atterrissage bien particulier s'est produit, jeudi 18 février 2021, un peu avant 22h. Le rover Perseverance, conçu dans le cadre de la mission "Mars 2020" de la NASA, s'est posé sur la planète rouge pour y rechercher d’éventuelles traces de matières organiques, reconstituer son évolution géologique et son climat ancien. Des chercheurs nantais du Laboratoire de planétologie et géodynamique (LPG) collaborent à cette mission spatiale. Les scientifiques aideront notamment à cibler les analyses effectuées sur les roches les plus intéressantes à l’intérieur d’un ancien lac, aujourd’hui asséché.
 



Fukushima : des chercheurs font "parler" les particules de plutonium

Fukushima Neuf ans après la catastrophe nucléaire de Fukushima Daiichi au Japon (mars 2011), une étude internationale, à laquelle a collaboré le laboratoire SUBATECH, vient faire la lumière sur les petites quantités de plutonium libérées dans l’atmosphère par les réacteurs endommagées de la centrale. Ces premières conclusions révèlent l'étendue et la gravité de la fusion du cœur du réacteur. Elles sont également une source d’information importante pour le démantèlement éventuel des réacteurs et la gestion à long terme des déchets des réacteurs. Les résultats ont été publiés dans la revue Science of the Total Environment.
 


Thérapie génique : un virus "modifié" pour guérir certaines maladies ?

Virus Les virus ne sont pas tous de méchants organismes. Certains pourraient même nous permettre de traiter plusieurs pathologies par thérapie génique. Une collaboration scientifique de deux équipes de recherche nantaise du Laboratoire de thérapie génique de Nantes (UMR Inserm 1089) et du Laboratoire Chimie Interdisciplinarité, Synthèse, Analyse, Modélisation (CEISAM - UMR CNRS 6230) étudient la possibilité d’utiliser des virus chimiquement modifiés pour développer de nouveaux médicaments capables de cibler plus spécifiquement un organe ou un tissu.
 


Le petit bonus

Technologie : l’Université de Nantes récompensée d’un Emmy Award !

Emmy Awards L’Université de Nantes a été récompensée d’un prestigieux Emmy® Award de la technologie et de l’ingénierie par l’Académie nationale américaine des arts et des sciences de la télévision. Une première mondiale pour une université française qui vient récompenser l’excellence de la recherche "made in UN" et une capacité d’innovation reconnue mondialement.