https://unnews.univ-nantes.fr/medias/photo/pansement_1616591115436-jpg
  • Le 25 mars 2021
    false false

Pendant que les chercheurs du monde entier vit au rythme de l'actualité "Covid-19", à Nantes, les chercheurs continuent de faire avancer la recherche et de répondre aux grandes questions scientifiques. Exploration de la surface martienne, décryptage de la matière noire,... pour faire une pause dans l’actualité Covid du moment, (re)découvrez chaque mois trois grandes découvertes "made in UN" qui vous ont peut-être échappé et garanties 100% "bonnes nouvelles".

Hydrogène : la recherche nantaise mobilisée pour répondre aux défis de cette "énergie du futur"

Hydrogène Alors que l’État a engagé en septembre 2020 un Plan national sur l’Hydrogène financé à hauteur de 7,2 milliards d’€, une fédération de recherche du CNRS s’est créée pour réfléchir et répondre aux enjeux et défis qui se posent actuellement. L'Université de Nantes est fortement impliquée dans cette démarche avec la participation de trois laboratoires (IMN, IETR, IREENA). Le pilotage de ce consortium est également assuré par un Nantais : Olivier Joubert, chercheur à l’Institut des matériaux Jean Rouxel (IMN - Université de Nantes / CNRS) et expert des questions liées à l’hydrogène.
 



Un pansement innovant pour guérir des brûlures

Pansement Les brûlures représentent un problème de santé important nécessitant le développement de traitements spécifiques en raison de la complexité de la cicatrisation des brûlures par rapport aux autres lésions cutanées. Un programme de recherche innovant (SUccESS (Synergy for a UnivErsal Skin Substitute) porté par Brigitte Dreno, professeur hospitalier - professeur des universités, propose de mettre au point de nouveaux produits pour les grands brulés, protégeant la peau et l’aidant à se régénérer.




Sur Mars, la boue s’écoule comme de la lave

Mars Une équipe de recherche internationale, dont fait partie le Laboratoire de planétologie et géodynamique (LPG Nantes // CNRS - Université de Nantes - Université Angers), vient de faire de nouvelles révélations sur le passé de Mars. Les résultats de leurs recherches, publiés dans Nature Geoscience, suggèrent que le volcanisme sédimentaire peut se manifester sur Mars, mais invite également la communauté à revoir toutes les structures géologiques martiennes pouvant avoir été formées par ce phénomène.