• Le 28 juin 2019

UN BUSINESS NEWS, le premier numéro du magazine business de l'Université de Nantes à destination des entreprises sort à l'occasion de la Mer XXL. A travers un dossier très complet, il révèle l'immense potentiel des microalgues, et le savoir faire unique des chercheurs de l'Université dans ce domaine, dont l'excellence et l'expertise est reconnue mondialement. Énergie, matériaux, chimie verte, santé, bâtiment, cosmétique, compléments alimentaires, biocarburants, UN Business News propose un tour d’horizon de ce secteur à fort potentiel économique qui attire l'attention des investisseurs.

Ce nouveau support édité et réalisé par la direction de la communication de l'Université de Nantes, consultable en ligne et imprimé à un millier d'exemplaires s’inscrit dans une démarche d’affirmation de l'Université en tant qu'expert vis-à-vis du monde socio-économique, avec un parti-pris résolument journalistique. Une thématique unique, en mode dossier, est abordée à chaque fois, l’idée étant d’aller au fond du sujet, de comprendre les enjeux et perspectives des marchés concernés.

Pour cela un binôme chercheur/journaliste est constitué afin d’être au plus prêt de la science tout en combinant le regard éditorial d’un journaliste spécialisé. Ce premier numéro a été co-rédigé par Pascal Jaouen, professeur à Polytech Nantes et directeur honoraire du GEPEA, avec le journaliste en économie Xavier Debontride. Ce dernier a été entre autre rédacteur en chef de la revue bimestrielle Place Publique à Rennes et du Journal des Entreprises à Nantes.
 

"Spécial microalgues"

Habitué de longue date à allier recherche scientifique de pointe et partenariats université/entreprise, le laboratoire GEPEA (Génie des procédés, environnement, agroalimentaire) figure parmi les spécialistes mondiaux des microalgues. Ces micro-organismes encore méconnus apportent des réponses précises aux enjeux actuels des transitions écologique, alimentaire et énergétique. Dans les océans, ils consomment plus de 30% du CO2 terrestre, ce qui en fait un formidable piège de gaz à effet de serre. Ils s'inscrivent ainsi dans un cercle vertueux, tout à fait compatible avec l'écologie industrielle et territoriale. Les Scientifiques estiment qu'il existe entre 100 000 et 1 million d'espèces de micoalgues. A peine une vingtaine est actuellement utilisée à des fins commerciales.
 

Quel est le point commun entre une route, un vol habité dans l’espace, une façade d’immeuble, un complément alimentaire ?

Chacun peut - ou pourra dans un avenir proche - intégrer des microalgues dans sa réalisation.  Ainsi, les travaux des chercheurs nazairiens de l’Université de Nantes et du CNRS intéressent de nombreux marchés : Énergie, matériaux, chimie verte, Santé, bâtiment, cosmétique, compléments alimentaires, biocarburants. UN Business News propose un tour d’horizon de ce secteur en ébullition à fort potentiel économique qui attire l'attention des investisseurs. L'occasion de découvrir également les multiples collaborations du laboratoire et des équipes de la plateforme d'Algosolis avec les entreprises mais aussi les programmes partenariaux prestigieux, comme avec le Qatar.

Bonne découverte, et bonne lecture !