• Le 16 octobre 2019

L’Université de Nantes est l’un des partenaires d'un des plus important programme de recherche retenu par le Conseil européen de la recherche en 2019 : EuQu (The European Qur’an). John Tolan, professeur d’histoire à l’Université de Nantes spécialiste du monde méditerranéen médiéval, est l’un des quatre porteurs scientifiques de ce grand programme consacré à l'étude du Coran et à son influence dans la culture européenne à l’époque médiévale et moderne. Le projet "EuQu" sera officiellement lancé le 16 octobre prochain, à Naples.

EuQuUn programme ambitieux et interdisciplinaire

Le projet (2019-2025) - qui bénéficie d'une bourse Synergy Grants - permettra à une équipe de recherche interdisciplinaire dirigée par les quatre principaux chercheurs d’étudier durant les 6 prochaines années comment le Coran a été interprété, adapté et utilisé dans l'Europe chrétienne du Moyen-Âge jusqu’au XIXe siècle. Les chercheurs étudieront particulièrement l’influence du Coran sur l’histoire religieuse, culturelle et intellectuelle de l’Europe pendant cette période (1143 - 1850).

"Pousser encore plus loin les réflexions sur les relations riches et complexes entre culture musulmane et culture chrétienne européenne pour mieux comprendre le monde qui nous entoure aujourd’hui"


John Tolan"Il est important comprendre d’où nous venons pour comprendre où nous sommes aujourd’hui dans nos sociétés. L’idée du projet est aussi de pousser encore plus loin les réflexions sur les relations riches et complexes entre culture musulmane et culture chrétienne européenne pour mieux comprendre le monde qui nous entoure aujourd’hui", souligne John Tolan, l'un des quatre porteurs scientifiques.

"Le Coran, traduit en grec dès le IXe siècle puis en latin au milieu du XIIe, a suscité interrogations et fascination de la part des auteurs européens. Si certains chrétiens lisent le Coran pour mieux polémiquer contre l’islam, d’autres encore l’étudient pour mieux comprendre l’histoire religieuse, pour chercher dans l’islam un monothéisme plus pur et moins corrompu que le christianisme européen, voir pour établir une sciences des religions qui se veut neutre et objective. Le legs du Coran dans la culture européenne est plus important qu’on a l’habitude de penser."

Le programme est porté par quatre chercheurs :
 
  • Mercedes García-Arenal (Centre de Sciences Humaines et Sociales, CSIC, Madrid, Espagne)
  • Roberto Tottoli (Université de Naples – L’Orientale, Italie)
  • Jan Loop (Université du Kent, Canterbury, Grande-Bretagne)
  • John Tolan (Université de Nantes, France)
L’équipe de EuQu est composée de doctorants et de chercheurs post-doctorants qui travaillent avec les quatre universités affiliées et les institutions partenaires du projet Universitat Autònoma de Barcelona, Académie Hongroise des Sciences, Universiteit Van Amsterdam).
 

Kick-off du 16 au 18 octobre à Naples

Le projet organisera sa conférence de lancement à Naples du 16 au 18 octobre. Cette rencontre sera l’occasion de présenter le programme de recherche EuQu et de réunir les quatre principaux chercheurs du projet, les membres du conseil scientifique et les chercheurs étudiants travaillant sur le projet.

PROGRAMME
 
  • Mardi 15 octobre : Conférence publique par  Alastair Hamilton, SAS, London
  • Mercredi 16 octobre
    • Session 1: Projets de recherche en cours sur le Coran
    • Session 2: Le Coran dans la culture des minorités musulmanes en Europe
    • Session 3: Les humanités numériques et les études sur le Coran
  • Jeudi 17 octobre
    • Session 4: Le Coran comme instrument de polémique religieuse, politique et nationaliste
    • Session 5: Le Coran dans l’érudition, la littérature et la culture européennes
  • Vendredi 18 octobre
    • Session 6: La base de données EuQu sur les manuscrits, les éditions et les traductions du Coran
  • Conclusions: Mercedes García-Arenal, Roberto Tottoli, Jan Loop , John Tolan
EuQu