• Le 15 février 2019

Le Contrat d’avenir Etat-Région Pays de la Loire signé à Nantes vendredi 8 février, en présence du Premier Ministre Edouard Philippe, a confirmé l’investissement par l’Etat, le Conseil Régional et la Carène permettant de lancer la première phase du projet de regroupement des activités de l’Université de Nantes sur le site Heinlex à Saint-Nazaire. Le nouveau campus nazairien de l’Université de Nantes verra le jour à l’horizon 2023 et regroupera sur un seul et même site l’ensemble de ses activités avec près de 2 400 étudiants, 3 composantes, 3 structures de recherche et plus de 200 personnels de l’Université de Nantes. Le montant projet est estimé à 14,5M€.

Le pôle universitaire de l’Université de Nantes à Saint-Nazaire, composé de différentes branches de l’IUT, de l’UFR des Sciences et Techniques et Polytech’Nantes, est aujourd’hui implanté sur quatre sites distants : Gavy, Heinlex, le Centre de Recherche et de Transfert de Technologie (CRTT) et la plateforme Algosolis.

Cet éclatement géographique et l’obsolescence de certains sites ont amené l’Université de Nantes à réfléchir à la possibilité de regroupement de  l’ensemble des activités d’enseignement supérieur et de recherche de Saint-Nazaire sur le site d’Heinlex. Le Contrat d’avenir, signé le 8 février, confirme le lancement de la première phase du projet dont le montant global estimé de 14,5 millions d’euros.

Un nouveau campus verra ainsi le jour en 2023 accompagnant la dynamique d’excellence de la formation et de la recherche locale autour d’un site universitaire regroupé et ancré dans son environnement économique. Ce projet est emblématique des ambitions du nouveau modèle d’université à Nantes qui, porté par ses 4 membres fondateurs (l'Université de Nantes, le CHU de Nantes, l'École Centrale de Nantes et l'Inserm), a pour ambition de doter le territoire d’une université de rang mondial, en s’appuyant sur deux questions sociétales majeures et interdisciplinaires : la santé du futur et l’industrie du futur.

Le projet nazairien renforcera l’attractivité du site en décloisonnant la formation des futurs professionnels, les activités de recherche et en développant la dynamique et les croisements pédagogiques.  Ce regroupement sur le site d’Heinlex s’inscrit en outre sur un site en pleine mutation, empreint d’une volonté de recomposition urbaine, poussée par le développement de la ligne rapide de bus « Hélyce ».


Un regroupement en 3 temps :

  • Phase 1 : Regroupement de l’enseignement sur le site Heinlex, libération du site de Gavy
    • Objet du contrat d’avenir Etat – Région, la phase 1 permettra le regroupement des formations de l’IUT de Saint Nazaire, de l’UFR Sciences et Techniques, enfin de Polytech. L’opération se matérialise par la construction d’un nouveau bâtiment qui accueillera notamment l’administration, une nouvelle bibliothèque universitaire et des salles de formation, ainsi que par une réhabilitation de bâtiments existants pour l’accueil des enseignements.
  • Phase 2 : Rapprochement enseignement-recherche sur Heinlex, libération des sites CRTT et Algosolis
  • Phase 3 : Affirmation du pôle, finalisation de la structuration du site dans le cadre du projet urbain


Financements

L’Etat, la Région, la CARENE et l’Université de Nantes complètent le CPER pour financer l’investissement d’un montant global de 14,5 M€.