• Le 21 février 2020

Comment l’histoire influence-t-elle l’imaginaire des concepteurs de jeux vidéo ? Ce que l’on voit à l’écran correspond-il à la réalité historique ? Comment conjuguer fiction et réalité ? Si la rencontre entre historiens et développeurs permet d’apporter une crédibilité historique au jeu, elle permet également, au-delà du divertissement, de stimuler la curiosité des joueurs. Historiens-geek et développeurs-explorateurs, rencontre entre deux univers qu’apriori tout oppose. Victor Battaggion rédacteur en chef adjoint de la revue Historia et directeur de l’ouvrage "Assassin’s Creed, 2500 ans d’Histoire" et Maxime Durand, historien chez Ubisoft et directeur contenu du module éducatif Discovery Tour by Ubisoft croisent leur regard sur l’impact des jeux sur l’histoire et réciproquement.



Diplômé en histoire de l’Université de Montréal, Maxime Durand travaille sur la série à succès Assassin's Creed depuis 2010. Il est un des instigateurs et l’actuel directeur du Discovery Tour, un mode de jeu pour tous et sans conflit adapté d’Assassin’s Creed. Maxime collabore depuis 2015 avec Historia sur les numéros Hors-Série Assassin’s Creed.


LA NUIT BLANCHE DES CHERCHEURS

Cette année encore, l’Université de Nantes et Stereolux se sont associés pour proposer la "Nuit Blanche des Chercheurs", événement au croisement de l’art et de la recherche. Cette 4e édition, organisée jeudi 6 février 2020 à Stereolux et à la Halle 6 Ouest, avait pour thématique "Preuves en images". Devez-vous montrer pour prouver ? Illustrer pour raconter ? Quelles influences jouent les images sur vos interprétations ? Et ces images, sont-elles un point de départ ou une finalité ? Peut-on prouver sans illustrer ? Jusqu’à démontrer l’invisible ? Le temps d'une soirée, les chercheurs nantais invitaient le grand public à redessiner les contours de notre perception et repenser notre quotidien grâce à des preuves en images.