https://unnews.univ-nantes.fr/medias/photo/grippe_1595408216939-png
  • Le 22 juillet 2020
    false false

L’émergence de certaines épidémies, dites "saisonnières", est directement impactée par le moment d’arrivée du pathogène. Deux chercheurs français, Philippe Carmona (LMJL - CNRS / Université de Nantes) et Sylvain Gandon (CEFE - CNRS / Université de Montpellier / IRD / EPHE / Université Paul-Valéry-Montpellier), ont mis au point un modèle mathématique qui permet de prédire le risque d’émergence d’une épidémie en fonction du moment de l’année où est introduit le pathogène. Ces travaux viennent d'être publiés dans PLOS Computational Biology.